La forêt d’U Minh

La forêt d’U Minh se trouve au province de Ca Mau. Les mangroves d’U Minh sont un trésor naturel à découvrir pour les scientifiques et les amateurs de tourisme vert. Une grande partie des terres de la province de Ca Mau sont recouvertes de forêts. On compte près 150.000 ha de forêts, dont les mangroves d’U Minh incarnent l’écosystème tropical submergé. Dans les marécages de la côte, formés par les limons et submergés lors de la marée quotidienne, les plantes coexistent avec les animaux et les insectes. Les mangroves d’U Minh sont marquées par des variétés de plantes caractéristiques ; les manguiers, palétuviers et cajeputiers étant les plus nombreux.

La réserve nationale Phu Quoc, celle de U Minh Thuong, ainsi que la forêt côtière de Kiên Luong- Kien Hai (ces 3 sites se trouvent à la province de Kien Giang, à l’extrême Sud-Ouest) ont été classées par l’UNESCO, en 2006, parmi les biosphères importantes de la planète.

D’une superficie de près de 15 000 ha, dont 8000 ha réservés à la réserve nationale U Minh Thuong, cette forêt palustre tropicale est l’une des rares de ce type au monde. La réserve abrite plus de 252 espèces de plantes, dont certaines sont rarissimes et figurent dans le Livre Rouge du monde et celui du Vietnam. On a aussi dénombré près de 202 espèces d’insectes, 38 de reptiles et 32 d’animaux comme le sanglier ou le renard.

Au bord du canal, bordé de roselières, menant au cœur de la forêt U Minh Thuong, il existe des forêts vierges de cajeputiers dont le diamètre peut atteindre plus de 60 cm, il n’en existe de ce type que dans 14 pays dans le monde. En ce qui concerne son passé historique, U Minh Thuong a été l’un des fiefs des forces révolutionnaires au cours des 2 guerres de résistance.

Avec ces caractéristiques écologiques spécifiques, la réserve nationale U Minh Thuong est désormais une destination touristique idéale, notamment dans le cadre du développement de l’écotourisme. Pour cette raison, pour tirer de meilleurs profits du secteur touristique, le Comité populaire de la province de Kiên Giang a investi dans l’amélioration des infrastructures à U Minh Thuong. Ainsi, le réseau électrique de U Minh Thuong a été raccordé au réseau national et le site a été rendu accessible aux voitures.

Ainsi, chaque après-midi, les voyageurs peuvent observer des milliers d’oiseaux retournant à leurs nids, ces derniers se groupant sur une zone s’étendant sur plus de 45 ha, qui est considérée comme la plus grande réserve ornithologique du delta du Mékong. De retour à U Minh Thuong, des souvenirs pleins la tête, les voyageurs auront l’occasion de goûter les spécialités locales à base du miel.

Les forêts de cajeputiers d’U Minh Ha, d’une superficie de 60.000 ha sont concentrées dans les chantiers d’exploitation forestière et les pêcheries des districts d’U Minh, Trân Van Thoi et Thoi Binh.
Au chantier d’exploitation forestière de Sông Trem (district de Thoi Binh), les forêts de cajeputiers sont bien protégées grâce à une politique de contrats forfaitaires qui consiste à confier les forêts aux soins de plus d’un millier de foyers paysans qualifiés qui, en plus, y pratiquent la pisciculture, l’élevage et des plantations. Cent dix hectares de cajeputiers sont destinés à établir une zone de tourisme écologique où les visiteurs pourront se promener en bateau, respirer à pleins poumons la senteur des cajeputiers, se balancer dans un hamac bercé par le chant des oiseaux, déguster miel et autres spécialités locales ou écouter des airs folkloriques du Nam Bô.