LE BANH MI VIETNAMIEN

En France, la cuisine vietnamienne rime souvent avec la traditionnelle soupe pho, les nems ou pâtés impériaux, les rouleaux de printemps, ou le bo bun. Depuis peu, un petit nouveau a fait son entrée dans le monde culinaire : le bánh mì, le sandwich vietnamien de Saigon.
Le bánh mì vietnamien est un sandwich originaire de Saigon, composé d’une baguette croustillante tartinée de pâté de foie et d’un peu de mayonnaise, agrémenté d’une garniture à la viande ou végétarienne à la mode vietnamienne, de crudités aigres-douces et fraîches, et parfumé à la coriandre et au piment. Le tout est arrosé de quelques gouttes de Maggi® ou de sauce de soja.

La baguette croustillante, le pâté, le rôti de porc et la mayonnaise sont hérités de la présence française au Vietnam. Après le retrait des troupes en 1954, les Vietnamiens ont commencé à détourner le sandwich français en l’adaptant au goût du pays. La baguette, confectionnée à partir de farine de blé et de riz, s’est raccourcie pour ne mesurer plus que 30 centimètres et offrir ainsi une portion adaptée. La croûte s’est faite croustillante et la mie plus dense et moelleuse. Le rôti de porc et le pâté de foie de porc ont été parfumés aux épices et aromates à la vietnamienne. Dans le sud, impossible de faire l’impasse de crudités aigres-douces et fraîches, de la coriandre et du piment frais. C’est donc en réunissant tous les critères de la cuisine vietnamienne, à savoir les différentes textures (croustillant, moelleux, croquant, tendre), les goûts variés (salé, sucré, acide, piquant) et la beauté des couleurs, que le bánh mì vietnamien est !

Si certains disent que bánh mì signifie littéralement « gâteaux » (bánh) et « blé » (mì), d’autres pensent que « mi » pourrait être un emprunt au mot « mie » du pain. Sachez qu’en vietnamien, le mot « banh mi » précède toujours sa garniture principale : bánh mì chả lụa, bánh mì thịt nguội, etc… Pour sa désignation générale, on précise : bánh mì Saì Gòn (banh mi de Saigon).
Gare à celui qui pense que le bánh mì vietnamien n’est qu’un simple sandwich… Les Vietnamiens aimant la variété culinaire, la recette classique du bánh mì s’est rapidement enrichie d’une grande variété de garnitures typiquement vietnamiennes ou d’influences culinaires chinoises.