LES PATRIMOINS UNESCO DU VIETNAM

En tout et pour tout, le Vietnam recèle cinq sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. On les classe en deux catégories : des ensembles architecturaux, d’une part, et des curiosités naturelles, d’autre part.

Par ailleurs, leur répartition géographique n’est pas équitable. Le Nord du Vietnam possède un site inscrit au patrimoine de l’UNESCO et la région du Centre renferme les quatre autres. A contrario, le Sud n’en présente aucun.

La baie d’Halong ( Nord du Vietnam)

Ainsi, la baie d’Halong se donne à voir au nord-est du Vietnam, et plus exactement dans le golfe du Bac Bô, situé à 160 km de Hanoi. Inscrit au patrimoine de l’Unesco en 1994, ce territoire maritime d’une superficie de 1 553 km² se caractérise par ses îlots de roche calcaire – aux formes surprenantes – qui contrastent avec la mer de jade qui les encercle. Pour découvrir ce petit bijou de géologie de façon optimale, mieux vaut emprunter un bateau.

Un an plus tôt, soit en 1993, la cité impériale de Huê avait déjà reçu le titre de patrimoine mondial de l’Humanité. La ville du Centre doit ce privilège aux ensembles architecturaux séculaires et captivants qu’elle renferme. Ceux-ci se composent, en effet, de palais et tombeaux impériaux principalement.

La vieille ville de 
Hoi An  ainsi que le site archéologique de My Son furent tout deux répertoriés par l’UNESCO en 1999.

L’intérêt de la vieille ville de Hoi An repose sur la diversité architecturale qu’elle affiche. En effet, cela traduit à merveille le brassage de culture qui s’est opéré au fil des siècles dans cet ancien port marchand.

Vieux quartier d’Hoi An ( Centre du Vietnam)

Dissimulé au cœur de la campagne du Centre du Vietnam, le site archéologique de My Son se compose d’un ensemble architectural attribué aux Chams. Ce peuple, originaire de l’Inde, s’installa à cet endroit, à partir du IIème siècle après JC. Aussi les vestiges architecturaux encore visibles aujourd’hui représentent un magnifique témoignage de l’influence de la culture indienne sur le Vietnam.

Enfin, le parc national de Phong Nha-Ke Bang constitue le dernier site naturel reconnu patrimoine mondial par l’Unesco. Inscrit en 2003, il s’agit d’une des plus impressionnantes et anciennes régions karstiques – paysage façonné dans des roches solubles carbonatées, telles que le calcaire – d’Asie.

De 1802 à 1945, Hué était la capitale du Vietnam unifié, au moment où la dynastie Nguyen régnait sur le pays. C’était aussi le centre culturel et religieux du pays. À Hué, on peut visiter la citadelle fortifiée qui était la résidence de l’empereur et le centre politique. La Citadelle abritait non seulement la résidence impériale mais aussi de nombreux temples ainsi que la cité interdite, là où le roi vivait avec ses nombreuses concubines et servantes. Mais la vie des empereurs n’était pas que constituée de plaisirs… À partir du moment où les Français ont colonisé l’Indochine (1858), les empereurs ont perdu tout pouvoir réel, et un nombre impressionnant d’entre eux ont été assassinés par leur entourage (plusieurs empoisonnements, il y en a même un qui a été emmuré vivant!!).

La Citadelle a été construite sur la Rivière des Parfums et était protégée par deux montagnes environnantes, le Dragon Bleu et le Tigre Bleu — poétiques tous ces noms, n’est-ce pas? Tout autour de la ville se trouvent les immenses tombes des différents empereurs. Malheureusement, comme à bien d’autres endroits au Vietnam, les vestiges ont été en grande partie détruits par les deux guerres (contre les Français et contre les Américains), mais le site n’en demeure pas moins impressionnant.

Sanctaire My Son ( Centre du Vietnam)

Vieille ville de Hoi An:
Si Hué était intéressante d’un point de vue historique, Hoi An est notre véritable coup de coeur du pays: c’est probablement la ville vietnamienne la plus charmante. Comme plusieurs villes du patrimoine mondial, les vieux bâtiments historiques sont reconvertis en musées, boutiques, restaurants et cafés pour attirer les touristes (locaux et internationaux). Grâce au budget alloué par l’UNESCO (et autres organisations) et des règles de préservation strictes, la revitalisation est raffinée et donne une ambiance particulièrement agréable, un mélange réussi entre le patrimonial et les goûts d’aujourd’hui.

Au XVe au XIXe siècle, Hoi An était un port marchand d’Asie du Sud-Est. La ville était un arrêt obligé sur la route de la soie et, encore aujourd’hui, on peut y trouver une multitude de marchands de tissus et de boutiques de vêtements. L’architecture d’Hoi An offre un mélange des cultures indigènes et étrangères (surtout chinoises et japonaises) qui ont influencé la ville. Il y a également un joli pont japonais en bois qui date du XVIIIe siècle, sur lequel se trouve une pagode. Fort heureusement, Hoi An a été épargnée des bombardements américains.

Marcher dans la vieille ville de Hoi An c’est un véritable charme, car les voitures et les motos y sont interdites! Au Vietnam, c’est tout un répit de marcher dans la rue sans se faire pousser ou klaxonner constamment…. Hoi An compte d’innombrables petites boutiques, du street food savoureux et pas cher, ainsi qu’une quantité impressionnante de touristes vietnamiens.

7 patrimoines mondial de l’UNESCO au Vietnam

Tombeau de l’emperreur Khai Dinh , Province Thua Thien Hue ( Centre du Vietnam)

Du Nord au Sud du Vietnam, chaque province a ses propres avantages pour attirer les voyageurs. Parmi les milliers de lieux sites intéressants au Vietnam, il ya un total de 7 sites du patrimoine mondial reconnu par l’UNESCO, et ces sites du patrimoine permet ce pays captive un grand nombre des touristes chaque année. Alors, comptez ces patrimoines suivants pour votre voyage au Vietnam

1 – Baie d’Halong – Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1994

La Baie d’Halong a été inscrite en 1994 comme un site du patrimoine mondial par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture. Après avoir été une destination célèbre depuis des années, ce site devient encore plus célèbre après cette reconnaissance de renommée mondiale. Avec 1 960 îles de différentes tailles et une surface de la mer lisse incroyable, la baie d’Halong a écrit son nom à l’un des endroits les plus dignes dans le monde à visiter. Un particulier moment idéal pour visiter Halong est en mai, lorsque le carnaval annuel de la baie d’Halong a lieu. Une excursion à la baie d’Along est un étape incontournable du voyage au Nord du Vietnam

2 – Phong Nha et Ke Bang, patrimoine mondial de UNESCO en 2003

Phong Nha Ke Bang n’a pas une longue histoire comme la baie d’Halong, mais la région possède son propre ace. Il a la plus grande grotte dans le monde, aussi bien avec la plus longue rivière souterraine. En outre, Phong Nha a des roches et despierres fixés naturellement dans différentes tailles et formes et un large éventail de créatures à l’intérieur du parc vivant. La grotte de Son Doong, la plus grande grotte du monde, a été découverte récemment dans ce complexe de merveilles naturelles.

Grotte Phong Nha, province Quang Binh ( Centre du Vietnam)

3 – Complexe des monuments de Hué, patrimoine mondial de l’UNESCO en 1993

Le Complexe des monuments de Hué est une combinaison de plusieurs aspects royaux de la dynastie des Nguyen (la dernière dynastie féodale du Vietnam) avec la cité impériale (Hoang Thanh Hue), y compris la célèbre Porte Ngo Mon, de nombreuses tombes de Nguyen empereur (Gia Long, Minh Mang, Thieu Tri, Tu Duc, Dong Khanh, Khai Dinh ..), les monuments, les temples, les pagodes. Une visite à Hue ne sera pas complète sans une journée passée sur l’appréciation des valeurs historiques de la citadelle de Hue et les tombeaux.

4 – L’ancienne ville de Hoi An – site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1999

L’ancienne ville de Hoi An est déjà célèbre pour son influence chinoise et japonaise sur l’architecture, les jouets fabriqués à la main (lanterne, lotus bougie flottante) et le plus grand et le plus merveilleux de la Fête de la mi-automne (Trung Thu) du pays. En outre, le pont japonais et de nombreuses salles de l’Assemblée chinois sont les endroits les plus attrayants pour les touristes. Formé dans le 16ème et 17ème siècle et prospère en tant que points de différents pays commerciaux, Hoi An maintenant conserve encore beaucoup de traits depuis les vieux jours

5 – Sanctuaire My Son – site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1999

Sanctuaire de My Son, contenant quelque peu de 70 temples et des tombeaux hindous en ruines et abandonné, a été construit par Champa Kings entre le 4 et le 14 siècle après JC. Ces temples ici étaient autrefois le lieu de la famille royale du Champa pour se souvenir de leurs ancêtres et de le culte des dieux. En plus, la nature sauvage de l’endroit, My Son crée une scène merveilleuse pour les personnes visitant ce lieu saint.

6 – Citadelle impériale de Thang Long – Patrimoine mondial de l’UNESCO en 2010

Citadelle impériale de Thang Long, qui a été déclarée patrimoine mondial en 2010, est une citadelle très forte, debout à Hanoi du 11 siècle aprèsque Ly Thai To a déplacé la capitale ici. La citadelle était autrefois le lieu de vie de nombreuses familles royales: les dynastie des Ly, Tran, Le, Trinh … et aujourd’hui devenu l’une des plus célèbres citadelles du pays. Et votre séjour à Hanoi ne peut pas manquer ce site historique

7 – Citadelle de la dynastie Hô – Patrimoine mondial de l’UNESCO en 2011

La forteresse de la dynastie Ho dans la province de Thanh Hoa est la seule citadelle ancienne  en pierre restant en Asie du Sud-Est. Elle est construite en 1397 avec une architecture unique et belle de base naturelle. En outre, Ho forteresse est combiné par de nombreux packs de pierre lourds, certains d’entre eux plus de 20 tonnes de poids, assez forts pour contre même la campagne la plus puissante à ce moment-là. En outre, à l’intérieur de la forteresse, l’archéologue a trouvé les boules de pierre pour canon (Ho Nguyen Trung est l’inventeur du canon pistolet), un des plus anciens boulets de canon en Asie.