MU CANG CHAI, PROVINCE YEN BAI

Bientôt dans plus d’un mois, ce sera le rendez-vous des rizières en terrasse à Mu Cang Chai qui sont réputées comme « un chef d’œuvre forgé de la culture et de la concoction humaine des Vietnamiens ». Attrapez votre appareil photo et soyez prêt à l’une des plus belles aventures au Vietnam.

Situé au pied des montagnes Hoang Lien Son de la province Yen Bai, à environ 280 km de Hanoi, le districtMu Cang Chai est connu pour des paysages spectaculaires avec l’un côté des cols les plus tortueux et de l’autre des plus beaux champs en terrasse du pays. Pour les randonneurs comme les amateurs de photographie, la période entre Septembre et Octobre est sans conteste la saison idéale pour capturer la beauté resplendissante des régions au nord-ouest où règnent en maitre des rizières en terrasse étincelantes. Avec les fameux champs de Hoang Su Phi et de Sa Pa aussi dans le nord Vietnam, cet écrin en terrasse de Mu Cang Chai a été mis à l’honneur en tant que patrimoine naturel national.

Non seulement un moyen de subvenir aux besoins d’alimentation, la riziculture pratiquée à flanc des montagnes est étroitement liée à l’histoire et au mode de vie de la communauté ethnie locale. Selon la croyance des H’mong et des Thaïs qui peuplent les villages de Mu Cang Chai, chaque créature possède une âme à part. Les champs, les riz, le tonnerre, l’eau… ont tous leur génie respectif pour les appuyer spirituellement.

Les récoltes de l’année tombent à deux périodes, l’une au printemps (avril – mai) et l’autre en automne, la récolte principale (septembre – octobre). Lors de la première, les paysans travaillent principalement dans les champs en bas en raison du défaut de l’eau sur les collines. La récolte automnale s’impose donc comme la plus fructueuse dont le rendement n’est pas moindre que celles des plaines.

Pour admirer les plus belles rizières en terrasse, ne ratez pas un arrêt dans l’une de ces trois communes, La Pan Tan, Che Cu Nha et Ze Xu Phinh où les habitants attachés aux traditions pratiquent toujours les modes de culture ancestrale. Les communes La Pan Pan et Ze Xu Phinh se situent respectivement à 15 km et à 20km du bourg Mu Cang Chai. Che Cu Nha quant à elle, se trouve à environ 7km du centre du district, la route pour son accès est plus versante et difficile.

Pendant la récole automnale, se déroule devant vos yeux une peinture rurale combinant la clarté du ciel et la splendeur adorable des rizières ondulantes, brodée par des petits pavillons en bois à flanc de montagne. Une vue imprenable depuis un col sur le spectacle somptueux des champs donne l’impression qu’ici le temps s’est figé dans un calme absolu.

Quand y aller ?

–  entre Septembre et Octobre avec des immenses rizières dorées,

–  entre Avril et Mai avec des géants miroirs.

Quelle météo ?

La météo dans la région montagneuse est plutôt imprévisible. S’il pleut la nuit, il fait un temps brumeux le matin, et puis ensoleillé pendant la journée. C’est préférable de préparer des manteaux légers et des interminables à cause des pluies intermittente en forêt.

Comment s’y rendre ?

Pour un trajet de 280km entre Hanoi et Mu Cang Chai, deux moyens sont possibles, en bus ou en moto.

* En moto (vers 8 – 9 heures de route) : en partant de Hanoi, empruntez la route nationale 32 pour Thanh Son (80km) – Van Chan (65km) – Nghia Lo (45km) – Tu Le (50km) – La Pan Tan (33km) – Mu Cang Chai (23km).

* En bus : départ de Hanoi, à deux gares routières de My Dinh et Giap Bat, plusieurs bus de qualité sont disponibles comme Ngan Ha, Hai Van. Sinon, prenez un bus ordinaire pour le trajet Hanoi – Than Uyen qui prendra via Mu Cang Chai. A votre arrivée, c’est praticable de louer une moto pour mieux circuler entre les sites ainsi d’en profiter le plus nombreux possible (le prix de location varie entre 150.000 -200.000 dongs/jours selon la saison)

Spécialités culinaires : Lors de votre séjour à Yen Bai, Mu Cang Chai, ne manquez pas surtout des plats typiques savoureux des Hmong et des Thaïs comme le riz gluant à 5 couleurs, le poisson grillé, le gâteau traditionnel « banh day », le poulet grillé au feuille mac mat, la viande de buffle grillé, le jeune bambou…

Souvenir à rapporter : Pour faire cadeau à vos proches ou à vous-même, une large gamme de choix s’offre à vous notamment les habillements traditionnels dont la plupart sont des brocarts colorés des ethnies. C’est dans le marché montagnard à Mu Cang Chai qu’on peut dénicher bon nombre d’objets authentiques (ouverture toute la journée).