MUSÉE D’ETHNOGRAPHIE D’HANOI

Avec plus de 90 millions d’habitants, le Vietnam est un pays multi-ethnique comptant de près d’une soixantaine d’ethnies différentes. Le gouvernement vietnamien n’en a officiellement reconnu que 54 dont l’ethnie principale et majeure constituée des Kinh (ou Viet).

Afin d’assurer la préservation dans le temps du patrimoine de ces 54 ethnies et la valorisation du patrimoine architectural et historique du Vietnam, le gouvernement a décidé de créer un Musée d’Ethnographie à Hanoi.

Un grand terrain à la rue Nguyen Van Huyen, à environ 8 kilomètres du centre ville, a donc été alloué pour la construction : 2500m2 en 1987, puis 9500m2 en 1988. En 1990, le Premier Ministre décida de donner la totalité du terrain.

Le 12 Novembre 1997, à l’occasion du 7e sommet de la Francophonie à Hanoi, le musée d’ethnographie du Vietnam d’Hanoï a inauguré son exposition permanente et a été officiellement ouvert au public.

Le bâtiment d’exposition du Musée a été conçu par l’architecte Ha Duc Linh, représentant de la minorité Tay et l’architecture intérieure a été faite par Mme Véronique Dollfus, une architecte française.

Le Musée est divisé en deux parties : une exposition se tient à l’intérieur et une autre en plein air.

A l’intérieur, une dizaine de salles présentent près de 25.000 objetsdomestiques ou autres, des photographies et des supports audiovisuels relatant l’histoire des Yao, Hoa, Jörai ou Cham.

Par ailleurs, le parc du musée rassemble des maisons construites puis déplacées au Musée par les artisans des différents groupes ethniques présents sur le territoire vietnamien telles que : le tombeau Jörai, la maison des Ede, la maison sur pilotis des Tay, celle, également sur pilotis des Yao, la maison des Hmong, la maison des Viet avec un toit de tuiles, la maison commune des Bahnar, la maison traditionnelle des Cham et la maison des Hanhi. Entre les maisons, il y a des arbres caractéristiques à la région de construction de chaque édifice, des chemins et des petits ponts.

Tous les objets exposés au Musée sont non seulement des antiquités inestimables, mais beaucoup sont des objets du quotidien, tels que des couteaux, des paniers, des vêtements, des instruments de musique, des pipes et des nattes. Le visiteur peut comprendre mieux les différentes croyances et religions, les mariages et les cérémonies funéraires de différentes ethnies.

Les textes et les étiquettes des objets sont rédigés en vietnamien, anglais et français afin de faciliter l’accès des visiteurs étrangers.

Hormis ses expositions permanentes, le Musée organise aussi souvent des expositions temporaires, édite des livres et des catalogues dans différents formats afin de satisfaire les besoins de tous.

Accueillant annuellement environ 60.000 visiteurs, le Musée d’Ethnographie du Vietnam est un centre précieux pour l’exposition et la conservation des acquis culturels des 54 groupes ethniques présents au Vietnam. Dans le futur proche, il est prévu que le Musée va recevoir les collections et la documentation sur les cultures et les civilisations d’autres nations du Sud-est asiatique.