Nouvelle année au Cambodge

Le Nouvel An khmer est la fête la plus importante de l’année au Cambodge. Elle débute chaque année le 13 ou le 14 avril pour se terminer le 15 ou le 16 avril. Elle marque la fin de la saison sèche. Bien que les jours fériés ne durent officiellement que trois ou quatre jours cette année, les 14, 15 et 16 avril, il peut se prolonger sur une ou deux fins de semaine adjacentes et, souvent même, quelques jours avant cela.

La tradition veut qu’on se rende aux pagodes pour offrir les offrandes aux divinités, et qu’on s’asperge d’eau pour se souhaiter une bonne saison des pluies ! Les Cambodgiens apportent des offrandes aux Vat (pagodes), astiquent leurs maisons, échangent cadeaux et vêtements neufs, et s’aspergent les uns les autres. Une tradition de ce nouvel an veut que l’on verse de l’eau ou du plâtre sur les passants.

Le nouvel an khmer en plus d’être une grande fête traditionnelle et religieuse, est, comme déjà évoqué ci-dessus, une bonne occasion de rencontre pour les Cambodgiens. Traditionnellement, lors de cette fête, de nombreux jeunes célibataires font connaissance, convolent en noces et bâtissent de nouvelles familles

Pendant le Nouvel An khmer, Phnom Penh est étrangement calme. La plupart des restaurants et des commerces sont fermés pour permettre à leurs employés de rentrer chez eux. À Siem Reap, c’est tout le contraire pour le nouvel an cambodgien. La ville est garnie d’étoiles du Nouvel An et la route des temples est ornée de décorations de Noël. C’est une tradition des Fêtes de se rendre à Pub Street, les touristes sont à peine visibles parmi les milliers de Cambodgiens qui font la fête dehors.

Le Nouvel An cambodgien est le moment mémorable quand vous découvrez cette ville, où vous trouverez de nombreuses fêtes et des souvenirs.