PAGODE DOI- SOC TRANG

La pagode Doi (pagode des chauves-souris) est une des plus belles pagodes Khmer dans le delta du Mékong. Se trouve à Soc Trăng ( 50km ou une heure de voiture de la ville de Cantho. Cette belle pagode a été construite il y a  plus de 400 ans, elle est bien révélatrice de l’art bouddhique khmer.

Cette pagode est appellée Wathserâytêchô – Mahatup (en langue khmère) ou Ma tôc (en vietnamien). En outre, on l’appelle plus souvent « pagode des chauves-souris » (chuà doi) du fait de leur présence permanante en grand nombre. Le nom « Ma Tôc » indique aussi un village où 3 ethnies : Kinh, Hoa, Khmer vivent ensemble.

La pagode des chauves-souris est l’un des emblèmes architecturaux des Khmers dans le Sud du Vietnam. Elle est composée de la salle principale, des chambres pour les moines, les chambres où on met des ossements brûlés sur une surface de plus de 4ha, plantée de nombreux arbres. Selon les livres anciens, la pagode a été construite en 1569 par Monsieur Thach Ut. Elle a été restaurée plusieurs fois en 1960, 2008 et 2009.

Comme disent des vieux, les chauves-souris étaient là avant que la pagode soit construite. Certains khmères décrivent les chauves-souris de la pagode comme ci-après : chauve-souris est une mammifère volant, les grands pèsent environ 700-1.000g. L’envergure d’un chauve-souris s’étend environ 1,1-1,5m, sa vitesse la plus vite peut atteindre 50-60 km/h. Le chauve-souris mange des fruits,il ne mange pas de riz ni de viande, ni de poisson. Ils cherchent la nourriture dans la nuit et ils dorment le jour. Normalement, quand la saison sèche arrive, il fait chaud, et manque d’eau, les fruits sont peu, les conditions de vie sont difficiles, les chauves-souris doivent aller manger loin. Ils vont parfois trop loin et ne peuvent pas rentrer à la pagode avant l’aube, ils doivent rester et dormir à mi-chemin. Pendant ces temps-là il n’y a qu’un tier des chauves-souris qui restent à la pagode pour garder des places. Vers la fin d’avril, quand il y a des premières tonnerres qui annoncent la saison de la pluie, les arbres dévelloppent bien, la couleur des poils des chauves-souris changent. A ce moment-là, les chauves-souris rentrent à la pagode pour la saison de reproduction. Les habitants vivant aux alentours de la pagode considèrent cette saison comme une signe pour préparer le repiquage.

Quand les chauves-souris vont à la chasse, le chef de fil vole tout d’abord, les autres chauves-souris le suivent, ils planent encore quelques tours autour de la pagode avant de partir. Le paysage au crépuscule à la pagode des chauves-souris est magnifique et animé, nombreuses troupes de chauves-souris volent dans le ciel. Quand il fait beau, les chauves-souris volent haut, quand le temps est mauvais, ils volent bas. En particulier, les chauves-souris ne s’accrochent que des arbres de la pagode malgré qu’il y a beaucoup d’autre arbres aux alentours. Cette phénomène a rendu la pagode plus mystérieuse et durant la guerre vietnamienne (contre les Américains) c’était une base des soldats vietnamiens.
A ce jour, la pagode des chauves-souris reste très célèbre, grâce à son paysage magnifique et proche de la nature, à son architecture khmère originale et grâce aux chauves-souris également. Tout cela ont attiré des touristes domestiques ainsi que les touristes étrangers qui se rendent visite la pagode.